Aller au contenu principal

Cari de pois chiches et légumes racines Glenorra

Aujourd’hui 2 décembre, ma famille et moi attendons toujours que ma soeur chérie donne naissance à Théo, qui semble aimer se faire attendre, puisqu’il devait naître hier… mais bon…!  En attendant l’enfant chéri, je me change les idées en cuisinant mon premier panier ASC d’hiver des jardins Glenorra.  C’est comme Noël!

C’est Fait Ici qui a organisé le coup.  Et qui me permet d’avoir accès à des légumes bio de décembre à février.  Un merci tout spécial à Élise qui reçoit elle aussi les paniers de Glenorra, ce qui m’a convaincue de m’abonner.

Mon premier panier comprend évidemment beaucoup de racines, mais de la saveur et de la fraîcheur.  J’aime.

Voici ce que j’ai cuisiné un peu plus tôt, en arrivant à la maison:

Un cari de pois chiches et légumes racines

AVEC QUOI?

Huile d’olive de première pression à froid

1 gros oignon haché finement

1 gousse d’ail écrasée

4 pommes de terre en petits cubes

1 navet en petits cubes

4 carottes en rondelles

4 panais en rondelles

8 petits topinambours entiers ou 2 gros en cubes (de mon ex panier des Jardins Bio Santé, qui fait relâche pendant l’hiver)

1 chou-rave en petits dés (facultatif mais donne un crunch si ajouté en fin de cuisson)

2 tasses de pois chiches cuits ou en conserves

1 tasse de lait de coco

1 tasse de tomate concassées

1 c. à soupe de pâte de cari

Lime

Coriandre fraiche

Sel, poivre du moulin

Poivre de Cayenne

COMMENT?

Dans une cocotte faire revenir l’oignon et l’ail dans l’huile environ 5 minutes.

Ajouter les pommes de terre et les racines (sauf le chou-rave).  Couvrir et cuire à feu doux jusqu’à ce que les légumes soient presque cuits.

Ajouter la pâte de cari, le lait de coco, les tomates et les pois chiches, porter à ébullition, laisser mijoter 2-3 minutes et arrêter la cuisson, puis ajouter le chou-rave.

Assaisonner au goût.

Servir garnit de lime et de coriandre fraiche.

SANTÉ!

Merci Fait Ici et on se revoit dans deux semaines.

Advertisements
un commentaire
  1. ça ne peut qu’aller avec l’humidité extérieure, un voyage instantané sous les tropiques!

    6 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.