Aller au contenu principal

Défi jour 5: Vinaigrette, ça baigne?

Aujourd’hui on parle vinaigrette sur le blogue de Eating rules.  Bravo!  Parce que s’il y a un produit qu’on devrait cesser d’acheter commercial pour le faire maison, c’est bien la vinaigrette.  Tellement transformée la pauvre!

Je suis toujours surprise de voir le rayon des vinaigrettes à l’épicerie.  On a qu’à regarder les 50 choix de Kraft pour comprendre l’ampleur de la chose.   Crémeuse ou traditionnelle?  La question est beaucoup plus compliquée.  Faible en gras, en sodium, légère, à l’huile d’olive, sans cholestérol, etc.  Paniquant la section des vinaigrettes, je vous jure!

Et entre vous et moi, de la vinaigrette c’est du gras!  Alors alléger du gras avec de l’eau, très peu pour moi.  Parce que c’est ce que font les compagnies pour réduire le gras de leur vinaigrette.  Peut-être que c’est de la que vient l’expression: Baigner dans la vinaigrette? 😉

J’ai réglé le problème depuis longtemps:  Je fais moi-même mes dressings, qu’elle soit traditionnelle ou crémeuse!

C’est juste trop simple, ça prend  deux choses: un gras et un acide de votre choix.

Vinaigrette maison 101

LE GRAS: Huile d’olive, d’avocat, de chanvre, de lin, de noix, de sésame grillé, etc. de première pression à froid.

Ou pour une vinaigrette crémeuse choisir un gras opaque:  beurre de noix ou de graines, yogourt nature, purée d’avocat, etc.

L’ACIDE: Vinaigre de cidre de pomme, de vin, de Xérès, balsamique, de riz, jus de citron, d’agrume, de pomme, de pamplemousse, de la purée de fruits: framboise, fraise, bleuet, tomates, etc.

LES QUANTITÉS: On suggère 3 parts d’huile pour 1 part de vinaigre.  Mais libre à vous de faire plus d’acide que de gras.

LES ASSAISONNEMENTS:  Ensuite du sel (ou un ingrédient ayant la fonction de saler: sauce tamari, soja, miso, et du poivre (ou un autre piquant: Cayenne, gingembre, etc.)  et des fines herbes fraîches ou séchées.  C’est tout!

Pour en apprendre davantage sur la vinaigrette je vous recommande ce vieil article (2004) de l’émission l’Épicerie.  Toujours d’actualité.

Ainsi que ces deux billets d’Hélène Baribeau sur Passeport santé:

  1. Les vices cachés des vinaigrettes commerciales 
  2. Huiles végétales: réponses et questions
Fini l’angoisse devant le rayon des vinaigrettes commerciales.  Quand on fait sa « dressing » maison, tout baigne dans l’huile… de première pression à froid bien sur :).
SANTÉ!
Publicités