Aller au contenu principal

Crudessence le livre

J’ai récemment reçu par la poste, des éditions de l’homme, un livre dont j’attendais la sortie avec impatience; Crudessence, écrit par David Côté et Mathieu Gallant, cofondateur des deux restos du même nom.

Son arrivé dans ma boîte aux lettres tombe à point, puisque en ce moment je suis à fond dans ce défi du mois d’octobre d’alimentation non transformée.

Quoi de plus à propos qu’un livre de recettes crues pour motiver et soutenir une alimentation  non transformée.

Le resto

Crudessence est pour moi LE resto (en ce moment) pour manger frais et vivant (été comme hiver) quand je suis au Centre-Ville.  C’est un endroit où l’énergie offerte est dense et de haute qualité, idéale aussi quand je sens mon immunité diminuer.  Un seul de leur smoothie me revivifie!  Crudessence est aussi un des rares restaurant où je vais sans me soucier de ce que je mange et de comment le repas a été apprêté.

CRUsiner

Ce n’est que depuis très récemment que je CRUsine.   J’avais ce préjugé que manger cru était long et laborieux, c’est pourquoi j’allais au resto.  En fait, ça dépend!

L’élément déclencheur pour commencer à intégrer le cru à mon alimentation, a été de réaliser, en allant sur des blogues crudivores comme celui-ci, que ça pouvait être simple, amusant et créatif.  N’oublions pas que par définition, la cuisine brute se veux pas compliqué. Ce premier livre de Crudessence contient de la matière autant pour un crudivore de catégorie moustique, qu’un adepte de cette alimentation.   Différents degrés de difficulté dans la préparation y sont présentés.

J’ai aimé toutes les recettes de soupes, de jus, de smoothies, de pâtés et de salades ainsi que le lait végétal, les sauces et les différentes vinaigrettes originales et savoureuses.  Ce qui est beaucoup moins accessible pour moi (pour l’instant), ce sont les recettes de repas utilisant un déshydrateur.

On peut toutefois facilement réaliser plusieurs des recettes du livre avec un mélangeur ordinaire, un robot culinaire et une râpe ou une mandoline.

Manger cru, lentement mais sûrement 

Parce que tout changement ou ajout dans ses habitudes alimentaires demandent du temps, de la patience, d’expérimenter et de répéter, manger cru demande aussi d’investir de son temps; aller suivre un cours, cuisiner entre amis, lire sur le sujet, regarder des livres de recettes, etc.  Pour tester certaines recettes du livre (si vous ne connaissez pas encore le monde du cru) vous devrez revoir votre garde-manger.  Une liste illustrée est d’ailleurs proposée dès les premières pages du livre.  Vous trouverez tous les ingrédients nécessaire à la production des recettes à la boutique Crudessence ou dans des magasins d’alimentation naturelle.

Bonus

On sait que les recettes fonctionnent puisque qu’elles se retrouvent sur le menu testé et bien aimé, des deux restaurants.  Que de plaisir et de fierté à refaire ce que je mange normalement au resto!!!  Le tout en ayant des repères de saveur et de goût ;).

Bémol

Un index complètement nul.  Impossible de s’y retrouver.  Une seule page écrite en tout petit caractère et divisée par catégorie de recettes.  Bonne chance pour trouver une idée crue pour passer votre douzaine de courgettes provenant du panier bio!

Somme toute, une référence fiable de recettes crues et testées où, je pense, que tout le monde y trouvera son compte et bénéficiera d’ajouter quelques recettes crues à son alimentation.  Un livre écrit par deux gars de chez nous qui ont une passion contagieuse pour la santé et la vie.  Merci!

Crudessence
Les éditions de l’Homme
34,95$

Publicités