Aller au contenu principal

Je mange avec ma tête, et vous?

J’ai eu le grand bonheur de recevoir ce livre directement des mains de  l’auteur.

Le livre: Je mange avec ma tête, les conséquences de nos choix alimentaires.  L’auteur: Élise Desaulniers.

Ça fait presque deux ans que je lis Élise et son blogue: Penser avant d’ouvrir la bouche.  Quand j’ai su qu’elle allait écrire un livre je savais qu’on aurait droit à tout un ouvrage sur l’éthique alimentaire.  Le bébé est née le 12 octobre dernier et quel bébé, une jolie rousse en pleine santé et bien éveillée!

Un travail de recherche assez impressionnant (on a qu’à regarder les 283 notes de bas de page), sur un sujet complexe amené avec beaucoup d’intelligence, de doigté, de rationalité, d’ingéniosité, le tout vraiment bien vulgarisé.

Manger à des conséquences sur les autres?  An bon?!  Pourtant ma formation en nutrition n’a jamais abordé le sujet!  Bien sur on m’a enseigné quoi manger pour être en santé, éviter les carences et prévenir les maladies.  On me répétait haut et fort que la viande blanche et maigre (porc, poulet, veau, etc.) le poisson en général, les oeufs et le fromage faible en gras étaient tous des aliments à privilégier pour une bonne santé.  Mais ces viandes « maigres et santé » perde de leur prestige si on leur ajoute l’aspect éthique dont parle Élise dans son livre.  Alors il n’y aurait pas que la santé de mon petit nombrils?   Il y aurait aussi une planète terre qui souffre en ce moment, des choix qui ont été faits depuis plus de 50 ans.  Peut-être serait-il temps de se poser quelques questions éthiques et d’arrêter de manger à ne pensant qu’à soi et à son petit plaisir gustatif.

Ce que j’aime de ce livre, c’est qu’il ne nous dit pas quoi manger.  Bien sur on nous parle de végétalisme mais surtout on nous explique, on nous donne des outils, des informations, des données sur le Québec et la Canada, à jour , pour réfléchir et ainsi choisir, sachant maintenant que chacun de nos choix à des impacts sur les autres.  J’adore le chapitre du souper chez Sarah Palin, où 10 bonnes raisons de manger de la viande, écrit en collaboration avec Martin Gibert, le chum d’Élise, professeur de philosophie.  Moi qui m’était toujours demandé à quoi servait concrètement la philo, et bien Martin en fait une brillante démonstration.  Quelle argumentation!  Sarah a trouvé son homme!  En lisant j’ai appris, entre autre, la différence entre souffrance et douleur, des mots nouveaux comme spécisme, abolitionnisme, welfarisme et utilitarisme, qu’il est parfois mieux d’acheter d’un fermier d’un pays en voie de développement parce que cela fera la différence entre vivre et survivre, que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) n’a pas sorti de données sur l’exposition aux pesticides des légumes et des fruits depuis 2005.   J’ai souri à plusieurs reprises, mais je me suis aussi indignée devant le traitement que l’on fait subir aux animaux d’élevage.  Et je digère encore…

Le président Hoover lors de sa campagne électorale de 1928 avait promis un poulet dans chaque casserole!  Moi, petite brute, en 2011, je souhaite un livre avec une jolie poule rousse en couverture sur chaque table de chevet! 😉  Tout le monde devrait lire Je mange avec ma tête.  Enfin, tous ceux qui s’intéressent aux conséquences de leurs choix alimentaires et qui veulent réfléchir un peu plus avant de manger.

Je mange avec ma tête, et vous?

Je mange avec ma tête, les conséquences de nos choix alimentaires
Élise Desaulniers
Stanké
29,95$

Publicités
7 Commentaires
  1. Je n’ai pas encore acheté le livre d’Élise, mais cela ne saurait tarder. C’est vraiment bien qu’on ait enfin un livre sur le sujet écrit ici, et je n’en entends que du bien.

    16 octobre 2011
  2. J’ai hâte de mettre la main dessus ! Et tu as vraiment fait un beau billet Marie-Eve !

    16 octobre 2011
  3. Joan #

    Je ne connais pas Elise Desaulniers, mais cela ne saurait tarder grâce à ton billet. J’ai le goût….de ma planète !

    16 octobre 2011
  4. Nahomé-Cassia #

    Merci!!! Simplement merci:))

    21 octobre 2011
  5. Je suis résolument convaincue et ce livre fera bientôt partie de ma bibliothèque à coup sûr!

    25 octobre 2011

Rétroliens & Pings

  1. 12 inspirations alimentaires pour 2012! | Brutalimentation

Les commentaires sont fermés.