Aller au contenu principal

Cuisine, nutrition et espoir!

Je donne parfois des cours de cuisine et nutrition dans les milieux communautaires.  En novembre dernier c’est dans le Sud Ouest de Montréal que j’ai partagé 60 heures de savoir 😉  On m’a engagé pour donner des cours à dix femmes inscrites au projet Espoir de Tyndale St-Georges.  Parce que savoir choisir l’énergie qui nous nourrie c’est essentiel!  Quelle expérience!  Ce fut un grand moment de bonheur et de partage.  

Mon rôle fut finalement celui de confirmer que les habitudes alimentaires transmises par leurs mères, sont extrêmement saines!  Ces femmes débarquées à Montréal parfois depuis peu, parfois depuis longtemps mangent étonnamment bien.  La base de leur alimentation consiste en des céréales, des légumineuses, des légumes, des fruits et très peu de viande et de poisson.  Elles connaissent et consomment le chia, la graine de lin, le kale et font leur pain.  Les aliments sont visiblement leur médicament bien avant la pharmaceutique.  Wow!

Mais le truc c’est qu’elles doutent!  Pourquoi me direz-vous? Parce que ce que nous retrouvons comme modèle alimentaire à Montréal est bien loin de ce qu’elles connaissent, de ce que leurs mères leur ont appris. Que le crochet visez santé sur le pain blanc moelleux vaux plus à leurs yeux que  le traditionnel pain pétrit chaque matin.  Elles veulent apprendre à faire des hamburgers, de la pizza, du mac & cheese, à la demande des enfants qui veulent manger du McDo, des pizzas pochettes et du Kraft Diner comme leurs camarades d’école.  Heureusement j’arrive en renfort avec mon côté brut!  Burger de sésame, pizza aux légumes sur pâte de blé entier, lasagne au feta de tofu et épinard.

Nous avons donc passé 60 heures à définir l’alimentation saine et à la mettre en pratique.  Mon but étant de renforcer ce sentiment de confiance en leur propre cuisine et d’éviter qu’elles donnent la responsabilité de les nourrir à l’industrie.  Je leur ai donné des idées et trucs pour varier leur alimentation, cuisiner plus efficacement et ajouter du Québec dans leur assiette!  Mais pas question qu’elles oublient leur culture et ce que leur grand-mère et leur mère leur ont appris.

Belles, vivantes, présentes, généreuses… À notre 10ème et dernier cours nous avons partagé un repas où chacune des femmes a cuisiné une recette traditionnelle mettant en pratique les concepts nutritionnels appris en classe.  Remarqué le gâteau au fromage et fraises d’hiver de la Californie… 😉  Comme quoi la perfection n’existe pas!

Voici en images, le groupe et ce qu’on a partagé ensemble:

Rukiya a refait son fromage cottage à partir d’un yogourt nature cuit.  La première fois qu’elle l’a fait elle avait ajouté des feuilles de kale séchées et hachées (légume très utilisé dans la cuisine éthiopienne, feuille et tige), cette fois c’est dans des lentilles corail qu’elle a ajouté le cottage.

Ling nous fait un bouillon à la chinoise maison (qu’elle démarre à froid en mettant tous les légumes dans un chaudron pour ensuite les cuire doucement ce qui donne un goût divin et sucré au bouillon).  Elle a fait une soupe  avec beaucoup de gingembre bon pour la digestion, les maux de gorge et les voies respiratoires!

Anne a choisi de faire une polenta avec de la purée de courge et, ingrédient « inusité », du lait de coco!  Miam!

On prépare BEAUCOUP d’ail, toutes les recettes en demande une bonne quantité!

Ici des aubergines à l’indienne…

Et ici la galette traditionnellement mangée par les éthiopiens à base d’orge, de sarrasin, de millet:

Le pain chiapati qui accompagnera le dhal et les aubergines!

La délicieuse soupe aux légumes de Ling:

Voici comment on mange la galette en Éthiopie.  Elle est pré-divisée et selon la tradition le père amène à la bouche de chacun des membres de sa famille une bouchée.  Rukiya et Misrak nous font même la démonstration!  Nice 🙂

J’ai fait du tofu brouillé au épinard…

Madina prépare une salade de légumes tièdes avec comme base du chou et des carottes, du curcuma et ensuite elle ajoute d’autres légumes colorés.  La couleur c’est super important pour Madina.

Madina tenait aussi à nous préparer un riz au safran avec des petites baies rouges semblables au goji mais ce n’en sont pas…

Merci girls!  Je confirme, côté alimentation saine il y a vraiment beaucoup, beaucoup d’espoir!  Je vais longtemps me souvenir de vous!

SANTÉ!

Advertisements
10 Commentaires
  1. QUE DE TRAVAIL

    22 février 2012
  2. C’est génial ! Que de beaux moments d’échanges et transmissions…

    22 février 2012
  3. Wow Marie-Ève! Quelle belle expérience partagée avec nous! Quel bel échange! Bravo à vous toutes!

    22 février 2012
  4. Woah! T’es pas mal chanceuse! Tu as voyagé au quatre coin du monde! C’est tellement le fun de découvrir une culture par la bouffe! Bravo à ces femmes et merci à toi de nous faire partager ces moments

    22 février 2012
  5. merci pour ces photos qui donne appétit 🙂

    22 février 2012
    • Mon plaisir, merci à toi de suivre ma BRUTalimentation ;)!

      23 février 2012
  6. Ça devait être une expérience aussi enrichissante pour toi que pour elles!

    23 février 2012
    • Effectivement! PS Je découvre et adore ton blogue! À bientôt!

      23 février 2012
  7. Quelle belle journée! C’est super de permettre à ces personnes de découvrir la bonne alimentation tout en s’amusant. Et puis, vous avez cuisiné plein de plats de différentes cultures, ce qui me plait vraiment.

    25 février 2012

Les commentaires sont fermés.