Aller au contenu principal

Jus vert et retour à la terre

Ça fait deux fois cet été que je me tape une virée dans une ferme de légumes bio, histoire de me reconnecter avec celle qui me nourrit.  J’adore ce beat viscéral.  Vous savez, voir le soleil et la lune se lever.  Travailler fort physiquement, être en paix mentalement, suivre le rythme naturel de la vie, être en communion avec la nature et ce qu’elle nous donne,  ressentir toute cette énergie vitale qui nous habite et surtout avoir hâte au lendemain pour retourner au champ et recommencer.  Un gros orgasme sensoriel que je vous suggère d’expérimenter une fois dans votre vie.

Quand le champ guide les repas

Ce qui m’excite le plus quand je suis à la ferme, c’est d’aller au champ, de voir ce qui est prêt à être cueillis, donc abondant, pour orienter les repas du soir et du lendemain.  Cuisiner les récolte, c’est complètement une autre manière d’aborder la cuisine.  Moins cérébral, plus organique et tout aussi gastronomique.  On m’envoie ramasser des oignons, c’est le moment de les caraméliser pour faire une pissaladière, du brocoli, vive les pâtes aux fleurons et feuilles de brocoli (oui elles sont comestibles et délicieuses), des poireaux, parfait, on mangera un potage, des tomates, go gaspacho.  Comme on a plusieurs bouches à nourrir et pas beaucoup de temps pour cuisiner, les jus, smoothies verts et les salades du jardin deviennent la base de l’alimentation des habitants de la ferme.  Faut le vivre pour le croire, mais c’est fou comme un smoothie de légumes et fruits bio cultivés dans un sol riche, possède une bonne densité énergétique et procure un sentiment de satiété pour plusieurs heures.

Smoothie vert 

Ce weekend à la ferme il y avait Lena et beaucoup, beaucoup de persil.  Si vous allez au marché fermier le dimanche vous avez sûrement déjà rencontré Lena.  Elle m’a beaucoup inspiré ce weekend avec sa passion pour les abeilles et ses nombreuses idées d’aliments déshydratés.  J’ai même eu l’honneur de goûter un des ses jus verts à base de… persil.  De retour en ville avec plein de persil, je me refais un smoothie à la Lena…

Smoothie de persil, courgette et pomme (1 portion – 1 grand verre)

  • 1 grosse poignée de persil
  • 1 pomme
  • 1 courgette (elles sont belles, bonnes et tendres en ce moment et remplace agréablement la texture que peut donner la banane).
  • 1 c. à soupe de graines de lin trempées ou d’huile de lin
  • Eau (suffisamment pour avoir la consistance désirée)
  • Miel ou sirop d’érable au goût

Comment ?

  • Passer tout au mélangeur et laisser la nature faire son oeuvre.

Santé!

Publicités
4 Commentaires
  1. très bien pour la santé c’est parfait

    4 septembre 2012
  2. Quelle belle couleur, ton smoothie!

    Et MERCI pour l’info sur les feuilles de brocoli. Il me reste trois plants au jardin que je garde pour les pousses de fleurons secondaires, mais mon chum me disait justement qu’on pourrait cuisiner les feuilles, mais je ne savais pas si elles étaient comestibles. J’imagine qu’on peut faire un peu n’importe quoi avec, comme si c’était de la bette à carde?

    7 septembre 2012
    • Exact! J’ai fait du pesto, des pâtes, un pâté de noix et feuilles de brocoli ! Trop bon 🙂

      7 septembre 2012
      • Penses-tu qu’en potage, ce serait trop fibreux? J’ai un mélangeur, mais il ne fait pas des miracles comme un Vitamix.

        J’ai justement fait des pestos cette semaine avec les tiges de kale uniquement… non, en fait, moitié kale/moitié persil ou coriandre. C’est sûr que c’est assez fibreux, mais c’est très bon, dans des pâtes ou mélangé dans du millet pour donner du goût. Je suis contente d’avoir trouvé ça sur Internet, car avec les deux ou trois tiges de kale que je mettais dans mes soupes, mon stock ne baissait pas vite! Et je ne voulais pas jeter mes tiges.

        24 septembre 2012

Les commentaires sont fermés.