Aller au contenu principal

Tourtière en pot !

J’ai commencé à faire des petits plats pour certains privilégiés qui acceptent que je les nourrisse selon mon inspiration du moment.  J’adore !  Je sers presque tout dans des pots de verre parce que c’est le contenant le plus écologique et pratique que j’ai trouvé jusqu’à maintenant.  Dernièrement, comme c’est la période des fêtes, j’ai fait cette tourtière inspirée d’un de nos soupers végans presque parfaits qu’Élise nous avait présentée et que je propose ici en pot.  Le mélange de « viande » est tellement parfait que je n’ai pas eu à y changer grand chose, sauf peut-être les épices.  Cette tourtière déconstruite a également été présentée à notre dernier repas festif de la Clinique Renversante où j’enseigne la cuisine végétalienne et santé… Et elle a fait fureur ;-).

Je vous partage donc l’idée et la recette, parce que c’est vraiment sympa de portionner d’avance ses plats des fêtes.  Surtout si vous êtes assez nombreux.  Manger à même le pot c’est cool !  Et tout est prêt à servir et manger quand « le monde » arrive.  Les hôtes peuvent « eux aussi » fêter et profiter ! Yé, on aime ça !

Tourtière en pot

La croûte, inspirée du livre de recette Veganomicon

1 1/2 tasse de farine entière
1 càtb de sucre
1/2 càt de sel
2/4 càt de poudre à pâte
1/3 tasse de d’huile d’olive de pression à froid
1/4 tasse d’eau
2 càt de vinaigre de cidre de pomme

  1. Refroidir tous les ingrédients (même la farine!). Bien mélanger (en utilisant le robot) et ajouter l’eau et le vinaigre de cidre doucement. Former une boule, envelopper dans une pellicule plastique et réfrigérer une heure.
  2. Étendre la pâte bien mince sur un papier parchemin.
  3. Recouvrir ensuite cette pâte d’un autre papier parchemin et déposer le tout sur une plaque à biscuits. Pour éviter que la pâte ne fasse des bulles en cuisant, étendre une tasse de pois sur toute la surface de la pâte.
  4. Cuire au four à 400°F environ 10 minutes.
  5. Retirer les fèves et le papier parchemin du dessus et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée.
  6. Refroidir et casser en morceaux inégaux, suffisamment petits pour « fiter » dans le trou du pot, ai-je besoin de le spécifier… Ben oui ;-)!

Le mélange à tourtière

1/2 tasse de millet rincé
2 càtb d’huile d’olive
1/2 oignon rouge haché finement
3 gousses d’ail du Québec hachées finement
1/2 tasse de cèpes trempés ½ heure dans l’eau chaude puis haché (achetez-les déshydratées et conservez l’eau de trempage) et profitez-en pour encourager des cueilleurs de chez nous !
1/2 tasse de champignons de Paris hachés
1/2 tasse de graines de tournesol crues
1/2 tasse de flocons d’avoine non cuits
½ bloc de tempeh déchiqueté
2 càtb de tamari
3 càtb de  levure alimentaire
1 c à thé de thym séché
1 c à thé de sauge séchée
1/2 c à thé de piment de la Jamaïque ou de clou de girofle.
1 pincée de muscade
Poivre de Cayenne, au goût.

  1. Cuire le millet dans une tasse d’eau (environ 20 min).
  2. Dans une grande casserole, sauter les oignons et l’ail dans l’huile jusqu’à ce que les oignons soient transparents.
  3. Ajouter les champignons et cuire environ 5 minutes.
  4. Ajouter tous les autres ingrédients, bien mouiller avec l’eau de trempage des champignons et cuire une vingtaine de minutes.
  5. Ajouter du vin blanc, du bouillon de légumes ou de l’eau au besoin. Le mélange doit être assez sèche, mais collant et bien se tenir.

Pour accompagner la tourtière, pourquoi ne pas faire éclater des canneberges dans un chaudron avec un peu de sirop d’érable, des épices (cannelle, muscade, cardamome), du zeste d’orange bio et du gingembre frais râpé ?  Ce qui restera de « confiture » de canneberges, vous apprécierez le tartiner sur vos toasts le lendemain matin.

Sauce aux canneberges

2 tasses de canneberges fraîches ou surgelées
45 ml (3 c. à soupe) de sirop d’érable ou de miel
60 ml (1/4 tasse) d’eau
15 ml (1 c. à soupe) de gingembre frais, râpé (facultatif)
Zeste d’orange bio
Sel et poivre
Épices au goût

  1. Dans une casserole, déposer les canneberges, l’eau et le sucre. Couvrir et laisser cuire environ 5 minutes à feu moyen. Ajouter le gingembre, saler et poivrer et laisser mijoter 5 minutes.

Le montage du pot

DSC_0006 DSC_0022

  • Dans des pots de verre Mason de 500ml alterner entre des morceaux de pâte concassée et du mélange à tourtière.
  • Vous pourriez même y intégrer un étage de patates pilées.
  • Pour réchauffer mettre de l’eau dans un contenant allant au four et y déposer les pots.  Réchauffer pendant une trentaine de minutes.
  • Au moment de servir, décorer le dessus du pot avec une ou deux canneberges fraîche, de la sauce aux canneberges et de l’échalote verte ou de la ciboulette.

Je vous souhaite un super temps des fêtes. Profitez-en pour cuisiner et partager de bons repas avec ceux que vous aimez.

Santé !

Advertisements
5 Commentaires
  1. Kim #

    Ça a vraiment l’air délicieux, je suis tentée!

    20 décembre 2012
  2. Dominique #

    J’adore l’idée! C’est simple, génial et inspirant! Merci!

    20 décembre 2012
  3. Véronique #

    OMG!! C’est clair que j’essaie cette recette dès cette année! Je trouve l’idée vraiment intéressante et alléchante.

    PS j’adore votre blog je m’y réfère souvent en tant qu’apprentie végétarienne 😉

    20 décembre 2012
  4. C’est vraiment joli et original! Par contre, il me semble que je préfère manger une tarte en forme de tarte =)

    Je ne connaissais pas cette astuce pour faire réchauffer des trucs dans des pots Mason. Sais-tu si on peut envoyer un pot Mason congelé directement dans le four de cette façon… ou risque-t-il d’éclater?

    20 décembre 2012
  5. Quelle belle idée en plus d’être superbement présenté. Ah comme j’aurais aimé être une privilégiée à recevoir ce beau cadeau hihihi 😉
    Joyeuses Fêtes!

    22 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.