Aller au contenu principal

Sauté d’aubergines sur soba aux légumes feuilles, sauce miso, tahini, tomate

Depuis quelques semaines j’ai commencé à vendre des légumes bio à notre kiosque du Marché Fermier. Et au moins cinquante fois à l’heure je réponds à la question: c’est quoi ces feuilles-là?  Et qu’est-ce que je peux faire avec? Effectivement le kiosque des Jardins d’Ambroisie est très « feuillu ». C’est une des forces de la ferme maraîchère et nous en sommes très fière. Alors, ces légumes feuilles qui inquiètent et angoissent l’acheteur, quels sont-ils? Entre autre, la yukina, la moutarde et la mizuna. Noter que le kale, en dehors du beau frisé, provoque le même état de panique chez le consommateur.

À vous qui se questionnez devant les trois feuilles ci-haut mentionnées voici:

La yukina est une verdure asiatique au même titre que le bok choy ou le tatsoï. Comme sa couleur est plus foncée elle est aussi plus verte en bouche mais tout aussi délicieuse et se mange comme ses compatriotes; cru, sauté ou vapeur. Lancez-en une poignée dans une soupe en fin de cuisson ou en garniture pour donner du « crunch »!

La « feuille » de moutarde est absolument savoureuse et expressive! Dans la palette aromatique de la Dijon ou même du wasabi.  Vous la retrouverez à différent degré d’intensité selon sa variété. Vos sandwiches et vos rouleaux de printemps n’auront jamais goûté aussi bon! Je la préfère crue, mais sauté dans l’huile avec un peu de sel elle est tout aussi surprenante et assurément moins intense!

La Mizuna est une verdure japonaise qui peut se rapprocher de la roquette mais en beaucoup moins piquante. Si vous connaissez et aimez la roquette et bien vous aurez le même amour pour la mizuna 🙂 et pourrez l’utiliser de la même manière.

J’espère avoir contribué à diminuer votre taux de stress lors de votre prochaine visite dans un marché saisonnier. Lorsque vous arriverez face à face avec un légume feuille, dites vous simplement qu’une feuille, et ben, c’est une feuille. Elles se cuisinent toutes à peu près de la même façon. Après ce ne sont que des subtilités d’arômes et de saveurs qui se développent avec le temps.

Pour vous aidez à apprivoiser vos trois nouvelles amies feuillues je vous propose ceci:

DSC_0074

Sauté d’aubergines sur soba aux légumes feuilles, sauce miso, tahini, tomate

(Pour 4 portions)

1 paquet de nouilles de soba cuites selon les directives de l’emballage

La sauce
1 tasse de tahini biologique et cru si possible
2 c. à soupe de miso
1 tomate (style italienne ou corne de boeuf)
1 gousse d’ail frais du Québec
De l’eau

Les garnitures
2 aubergines moyennes tranchées sur la longueur
Huile d’olive de pression à froid
Sel et poivre du moulin
1 botte de mizuna émincée
1 botte de yukina émincée
3-4 feuilles de moutarde bien piquante émincées
Le jus de 1 citron
2 c. à soupe de sauce tamari
sésame grillées
Ciboulette à l’ail hachée

DSC_0083

  1. Au mélangeur passer tous les ingrédients de la sauce en ajoutant de l’eau pour avoir une texture crémeuse qui enveloppe bien les pâtes et incorporer aux nouilles de soba cuites et encore chaudes.
  2. Dans un peu d’huile d’olive salée faire griller les tranches d’aubergines.
  3. Dans un cul de poule mélanger les verdures émincées et ajouter le jus de citron et le tamari (noter que ce mixe garnira délicieusement une soupe miso).
  4. Monter les assiettes en déposant un nid de soba enrobé de sauce, une grosse touffe de feuilles, de l’aubergine grillée et pour finir, des graines de sésame et de la ciboulette à l’ail.
  5. Poivrer. Savourer.

Voilà! Vous ne ferez plus qu’une bouchée des légumes feuilles et plus jamais vous n’angoisserez devant un étalage de verdures inconnues!

Santé mes amis!

Publicités
12 Commentaires
  1. Ton assiette est bien appétissante…

    4 septembre 2013
  2. Que tes soba ont l’air divines !! Ta sauce égaye mes papilles 😉 Une parfaite idée de lunch.
    Des bises gourmandes **

    4 septembre 2013
    • Trop gentille Laurence 🙂 J’avoue que la sauce est un gros coup de coeur! L’agencement tahini, miso et tomate fraîche est divin!

      4 septembre 2013
  3. C’est, ma foi, bien appétissant comme assiette

    4 septembre 2013
  4. Ah ah, il faudrait que je puisse passer à ton kiosque! J’ai acheté un mesclun de crucifères pour mon jardin, et il y a bien des choses que je n’arrive pas à identifier. Tu pourrais m’aider!

    La mizuna, je sais ce que c’est (grâce à un fermier de famille qui me l’a fait découvrir), mais j’ai une tonne de moutardes différentes qui me laissent perplexe.

    Je pense aussi avoir identifié la yukina, mais comme il s’agit apparemment d’un personnage ou d’un terme de manga, Google Images n’est pas très utile. Sais-tu si la yukina a de petites épines lorsqu’elle grossit?

    C’est sûr que les légumes feuillis peuvent tous s’apprêter plus ou moins de la même manière, mais j’aime quand même savoir ce que je mange =)

    J’ai bien envie d’essayer ta recette, question de cuisiner l’abondante verdure de mon jardin… Et bien sûr, parce que tes recettes sont toujours des festins! Dis-moi, une botte de yukina/de mizuna, tu dirais que c’est quelle quantité, grosso modo? (en tasses, en volume, en nombre de feuilles, pour me donner une idée)

    4 septembre 2013
    • Tu passes au kiosque quand tu veux, je t’aiderai avec plaisir! La yukina n’a pas d’épines. Elle est toute douce 😉 Elle ressemble à un gros tatsoï donc vert très foncé.
      Quand je dis une botte, je pense à environ une douzaine de grosses feuilles de chaque.
      Merci pour ton commentaire Babette!

      10 septembre 2013
      • J’ai testé la recette hier et nous avons vraiment bien aimé. La sauce avec les pâtes est géniale! J’ai fait mes courses trop vite et j’ai pris des nouilles somen et non pas des soba, mais c’était bon quand même!

        Pour les verdures, j’ai pris de la mizuna et différentes feuilles de moutarde, et pour remplacer la yukina, j’ai pris d’autres verdures non identifiées (qui proviennent d’un mesclun de crucifères des Jardins de l’Écoumène). Je pensais que j’en avais trop pris, mais une fois émincé, ça ne prend vraiment pas beaucoup de place. Je sens que je vais répéter l’expérience plusieurs fois par semaine, parce que c’est bon,sain, et j’en ai beaucoup à cuisiner avant l’arrivée du froid. Je retiens d’ailleurs l’idée d’ajouter cette verdure à une soupe miso. Merci!

        J’ai trouvé mes aubergines trop amères et la peau trop coriace, mais c’est le seul petit problème que j’ai eu.

        17 septembre 2013
      • Merci pour ton feedback Babette!

        23 septembre 2013
  5. Jessica Eagle #

    Miammm !!! Fort intéressant ce plat. Je note pour cuisiner l’abondance de feuillage au potager 🙂

    4 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.