Aller au contenu principal

Melons déshydratés

Ce weekend on a passé deux jours à camper et marcher dans les Adirondacks. Sept heures à monter et descendre le mont Algonguin. Magique. Nous étions trois (et demie 😉 et nous avons tous faits le même constat. La nature nous nourrit. Malgré tous les efforts qu’ont demandé cette longue et intense randonnée, nous ne mangions que très peu. Le melon bio a été une de nos sources d’énergie principale. Frais le matin et de retour au campement le soir, puis déshydraté durant la randonnée parce que hyper léger.

Ce billet veut simplement vous faire penser de déshydrater vos melons pour en avoir comme collation cet hiver. C’est juste trop bon. Et en ce moment ils sont à point, savoureux et disponibles en version biologique et locale. Mon préféré à mettre au déshydrateur, le cantaloup. Ensuite le melon d’eau. J’ai essayé le melon miel et le canari. Déception. Le goût, une fois le fruit sec, se rapproche plus de celui d’une courge d’hiver 😦 tandis que le cantaloup et la pastèque se bonifient. Un goût de réglisse ou de bonbon de mon enfance. À essayer absolument.

Pour se faire trancher le melon en rondelles de 5 mm s’il est petit ou en demi-lune s’il est grand. Garder les graines qui se consomment vraiment mieux quand elles sont déshydratése.  Coucher sur les plaques et envoyer se faire sécher pendant environ 24 heures.

Je vous entends. Je n’ai pas de déshydrateur, puis-je le faire au four? Je n’ai pas essayé. Mais j’imagine que oui à température minimum sur une plaque recouverte de papier parchemin. Sauf que l’énergie consommée par le four n’en vaut pas la peine.

Et il n’y a pas que les melons, une fois que le déshydrateur est entré dans votre vie, vous pouvez y faire passer à peu près n’importe quel fruit ou légume. En période d’abondance c’est vraiment pratique. En ce moment ce sont les tomates ancestrales rouges, jaunes, blanches et vertes ainsi que les cornes de bouc qui y passent!

Des heures de plaisir gustatif et de la saveur garantit durant les froids mois d’hiver avec « la demie » qui deviendra « un » d’ici décembre…DSC_0042.

Santé!

Publicités
13 Commentaires
  1. Je déshydrate pas mal de tout moi aussi, mais je n’avais jamais pensé au melon. C’est une bien belle idée!

    10 septembre 2013
  2. Marlène #

    Moi aussi j’en ai fait ce week-end! Quel régal! C’était mon 1er essai aussi!

    10 septembre 2013
  3. Sylvie #

    C’est certain que j’essaie cette idée! Merci! Pour le moment, mes tomates occupent toute la place!

    10 septembre 2013
  4. Suzanne #

    j’avais toujours pensé que le melon aurait été plus long que ca a déshydrater. je vais essayer aussi pour voir quel gout ca leur donne !

    10 septembre 2013
  5. Jessica Eagle #

    Je déshydrateur pas mal tout, mais j’oubliais les melons. J’essaie bientôt 🙂 Merci du rappel 🙂

    10 septembre 2013
  6. Annie #

    Je m’imagine bien manger ces melons en randonnée.

    Votre demie-qui -sera-une sera probablement aventurière 🙂

    11 septembre 2013
  7. Vous devriez lire la revue VIVRE EN PARFAITE SANTE’, qui pourrait vous donner d’autres idées encore 😉 http://www.vivreenparfaitesante.com

    Vivre En Parfaite Santé

    13 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.