Aller au contenu principal

Sushis aux champis et leur super riz

Pour ceux qui me suivent depuis quelques semaines vous savez que notre maison est une pouponnière à champignons. Sauf qu’aujourd’hui est un grand jour, plusieurs champis sont arrivés à maturité. J’ai donc pu récolter des pleurotes de l’orme dans le but de les cuisiner.

IMG_6188

J’adore les sushis. C’est une manière simple de recevoir des amis à souper et d’être présente avec eux avant et pendant le repas. C’est aussi un incitateur pour la petite de 2 ans à manger céréale, légumes, fruits et protéines dans la même bouchée.

Ce soir pour souper, on mange des sushis aux pleurotes de l’orme. Une mention toute spéciale au talentueux fermier qui a réussi à relever le défi de la culture du champignon, il se garde ainsi actif même l’hiver pour le plus grand bonheur de sa famille.

IMG_6194

J’ai toujours un peu de misère avec le riz à sushi. Blanc, pâteux, collant, sans valeur nutritive. Et si on utilisait autre chose qui avait plus de personnalité nutritionnelle? Et bien à partir de maintenant, je « pimp my sushi rice ». Oh yeah! Voyez comment:

Super riz à sushi

Le pourquoi du traditionnel riz blanc japonais c’est pour son côté collant « amidonneux », qui fait qu’il adhère à la feuille de riz et se maintient dans le rouleau sans tout se défaire. J’aime changer les traditions… pour le mieux bien entendu. Ici j’utilise du riz brun à grains ronds, mélangé à de l’amarante. C’est elle qui enrobera les grains de riz et lui donnera le collant nécessaire, en plus de toutes ses valeurs nutritives. Le kombu lui apporte saveur et minéraux et la prune ume boshi un petit salé pas piqué des vers.

Pimp my sushi rice… pour 8 rouleaux de sushi

  • 1 tasse de riz brun entier à grains ronds (rincés)
  • 1/4 tasse de grains d’amarante (rincés)
  • 1 pouce de kombu
  • 2 prunes ume boshi (la compagnie Koyo le fait dans le bio)
  • 2 tasses d’eau

Porter l’eau à ébullition.  Déposer riz, amarante, algue et kombu. Diminuer l’intensité de la chaleur et laisser mijoter environ 30 minutes à couvert. Laisser refroidir.

Pendant ce temps, couper sur le long les échalotes vertes, griller des graines de sésame, des champignons (ici pleurotes de l’orme), faire tomber des épinards ou de la bette à carde et ayez à porter de main, des pousses, du wasabi, du gingembre frais râpé et de la sauce tamari de bonne qualité.

Montage des sushis

IMG_6197

 

Tartiner de super riz la moitié d’une feuille de nori, frotter sur le riz wasabi et gingembre, déposer les garnitures de votre choix. Ici j’ai opté pour des champignons, de la bette à carde, de l’échalote verte, des pousses de tournesol, des graines de sésame. Rouler et couper. Recommencer.

Calculer au moins 2 rouleaux par personne.

Amusez-vous à changer les garnitures (légumes et fruits) et à faire participer les enfants!

Enjoy!

 

 

Publicités