Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘Crudessence’

Alors Rumble & Shake, c’était comment?

C’était samedi soir au Drugstore. C’était plein de monde et plein d’énergie. J’étais dans l’équipe de la Panthère verte et jumelée à deux fermes urbaines (Jardins Carya et ferme du Zéphyr), un fournisseur alimentaire ( Truffe Import) et un artiste, Jean-Philippe Cousineau illustrateur. Durant la soirée Goa Pilates à fait bouger les visiteurs de l’équipe Panthère verte, en leur faisant faire des exercices de posture et les gagnants ont pu aider le chef du resto à monter ses 200 bouchées pour dégustation. Le même phénomène s’est produit pour l’équipe de ChuChai et Crudessence. Lire la Suite

Sauce pour légumes printaniers : tahini, moutarde et miso

Les asperges se pointent enfin le bout du nez! Lire la Suite

12 inspirations alimentaires pour 2012!

Voilà!  Nous sommes en 2012, l’année de la fin du monde 😉 et MON année chanceuse, étant née un 12 du 12… Mais restons calme.  Faut bien s’occuper l’esprit jusqu’au 21 décembre 2012… Pour se faire, voici 12 inspirations qui influenceront mon alimentation pour la prochaine année.  À tendance végétale elles tinteront de bonheur et de couleur le blogue et je l’espère, seront vous inspirer et vous donner de la matière pour créer…

  1. Tamar Adler: J’ai été totalement touché par son livre An everlasting meal dont j’ai d’ailleurs écrit un billet en octobre dernier.  Cette fille continuera d’inspirer ma cuisine cette année.  Elle revient sur des choses aussi simples que comment faire bouillir de l’eau, j’aime!
  2. Penser avant d’ouvrir la bouche c’est un blogue bourré d’info sur l’éthique alimentaire qui nous aide à faire des choix pour s’alimenter de manière responsable.  Mais derrière le blogue il y a une fille brillante (et une amie) Élise Desaulniers, qui a écrit un livre (et je le redis) que tout le monde devrait lire: Je mange avec ma tête.
  3. Équiterre et les fermiers de famille, Santropol Roulant et ses jardinsMarché fermier, Marchés de quartiers et part de marché.  Les marchés et les agriculteurs qui les fournissent sont une grande source d’inspiration.  J’adore être dans un jardin, un champ, un verger, et travailler la terre, planter des légumes et des fruits, récolter le fruit de mon labeur et le cuisiner.  Merci à tous les agriculteurs qui nous nourrissent avec conscience et respect.  Souvenez-vous que vous pouvez toujours vous inscrire pour recevoir un panier de légumes livré à un point de chute près de chez vous ou payer une part de marché comme je le fait aux Jardins d’Ambroisie.  Je donne un montant d’avance et à l’été je n’ai qu’à passer au marché ou à la ferme pour chercher des légumes frais.  Pas besoin d’argent, puisque tout est déduit de ma part.  J’adore!  Je vous redonne cette précieuses listes épiceries « responsables » de Montréal initiée par le blogue Mindful table,
  4.  Papilles et molécules et François Chartier: Savoir marier les arômes des aliments c’est un art mais un art qui s’apprend!  Quand on est végétalien, le concept permet de donner du punch à une tranche de tofu ou de  tempeh et de varier sa présentation.  J’ai particulièrement aimé les papilles et molécules « de saison » disponibles pour l’instant en version automne et hiver. Chaque livre suggère des idées de recettes classiques retravaillées pour innover selon la saison en s’agençant  avec différents ingrédients pour permettre plusieurs possibilités de repas avec une même base de recette.  Une belle façon de développer sa créativité culinaire et d’ouvrir ses papilles à de nouvelles saveurs! J’ai juste trop hâte de regarder la nouvelles émission Papilles à Télé Qc, dès le 13 janvier 20h.
  5. L’alimentation crue, Crudessence et le blogue Veg et cru: en 2011 j’ai beaucoup intégré de recettes crues dans mon registre de base de cuisine et je continuerai de le faire en 2012.  Ma trouvaille 2011, la boutique Prana bio en ligne qui me permet de commander et de faire livrer en un clique de souris noix, graines, épices, fruits secs et algues.  Un must pour sauver du temps et s’approvisionner en ingrédients d’une fraîcheur impeccable.
  6.  La cuisine du monde!  J’ai la chance d’enseigner la nutrition et la cuisine santé à des femmes du Sud Ouest de Montréal, un quartier vraiment multiethnique.  Merci à vous toutes pour vos partages, votre histoires, votre culture, vos idées, vos traditions, vous m’inspirer énormément!
  7. Les plantes et les mauvaises herbes.  Je rêve du jour où les plantes reprendront la place qui leur reviennent, dans notre dépense et notre pharmacie.  En attendant aller visiter l’herboristerie de votre quartier et suivez des cours de base pour vous alimenter et vous soigner à partir des plantes.  Votre corps vous en remerciera!
  8. Deux blogue: My new roots et Roots que je continuerai à suivre religieusement pour la beauté des photos et la qualité des recettes qu’on y retrouvent.
  9. Slow foodEdible education 101 avec Carlo Petrini.  Un cours en ligne essentiel pour se ré-approprier son alimentation.
  10. Michael Pollan et son animation illustré de Food Rules… Cool!  Des règles à suivre pour s’alimenter, simples comme bonjour, à lire et regarder en famille!
  11. Rene Redzepi et NOMA un chef exceptionnel et un restaurent où j’espère manger en 2012.  En attendant je rêve en écoutant Redzepi raconter l’histoire de son resto, NOMA et que dire de son livre…!
  12. Mark Bittman et sa page d’opinion dans le New York Times .  Et que dire de sa playlist The Minimalist, qui donne les BA-BA des techniques culinaires.
Et pour ne rien manquer des événements foodies 2012: Allez sur Totalement épicurien ou suivez Stéphane Lajeunesse @totalepicurien et Katherine-Lune Rollet et ses Tuyaux bouffe chaque jour!

Voilà!  Une fabuleuse année 2012 à tous mes lecteurs.  Merci de lire le blogue et de partager vos commentaires. Retrouvons nos racines et notre côté brut. SANTÉ, BONHEUR, SIMPLICITÉ et PLAISIR mes amis!

Crudessence le livre

J’ai récemment reçu par la poste, des éditions de l’homme, un livre dont j’attendais la sortie avec impatience; Crudessence, écrit par David Côté et Mathieu Gallant, cofondateur des deux restos du même nom.

Son arrivé dans ma boîte aux lettres tombe à point, puisque en ce moment je suis à fond dans ce défi du mois d’octobre d’alimentation non transformée.

Quoi de plus à propos qu’un livre de recettes crues pour motiver et soutenir une alimentation  non transformée.

Le resto

Crudessence est pour moi LE resto (en ce moment) pour manger frais et vivant (été comme hiver) quand je suis au Centre-Ville.  C’est un endroit où l’énergie offerte est dense et de haute qualité, idéale aussi quand je sens mon immunité diminuer.  Un seul de leur smoothie me revivifie!  Crudessence est aussi un des rares restaurant où je vais sans me soucier de ce que je mange et de comment le repas a été apprêté.

CRUsiner

Ce n’est que depuis très récemment que je CRUsine.   J’avais ce préjugé que manger cru était long et laborieux, c’est pourquoi j’allais au resto.  En fait, ça dépend!

L’élément déclencheur pour commencer à intégrer le cru à mon alimentation, a été de réaliser, en allant sur des blogues crudivores comme celui-ci, que ça pouvait être simple, amusant et créatif.  N’oublions pas que par définition, la cuisine brute se veux pas compliqué. Ce premier livre de Crudessence contient de la matière autant pour un crudivore de catégorie moustique, qu’un adepte de cette alimentation.   Différents degrés de difficulté dans la préparation y sont présentés.

J’ai aimé toutes les recettes de soupes, de jus, de smoothies, de pâtés et de salades ainsi que le lait végétal, les sauces et les différentes vinaigrettes originales et savoureuses.  Ce qui est beaucoup moins accessible pour moi (pour l’instant), ce sont les recettes de repas utilisant un déshydrateur.

On peut toutefois facilement réaliser plusieurs des recettes du livre avec un mélangeur ordinaire, un robot culinaire et une râpe ou une mandoline.

Manger cru, lentement mais sûrement 

Parce que tout changement ou ajout dans ses habitudes alimentaires demandent du temps, de la patience, d’expérimenter et de répéter, manger cru demande aussi d’investir de son temps; aller suivre un cours, cuisiner entre amis, lire sur le sujet, regarder des livres de recettes, etc.  Pour tester certaines recettes du livre (si vous ne connaissez pas encore le monde du cru) vous devrez revoir votre garde-manger.  Une liste illustrée est d’ailleurs proposée dès les premières pages du livre.  Vous trouverez tous les ingrédients nécessaire à la production des recettes à la boutique Crudessence ou dans des magasins d’alimentation naturelle.

Bonus

On sait que les recettes fonctionnent puisque qu’elles se retrouvent sur le menu testé et bien aimé, des deux restaurants.  Que de plaisir et de fierté à refaire ce que je mange normalement au resto!!!  Le tout en ayant des repères de saveur et de goût ;).

Bémol

Un index complètement nul.  Impossible de s’y retrouver.  Une seule page écrite en tout petit caractère et divisée par catégorie de recettes.  Bonne chance pour trouver une idée crue pour passer votre douzaine de courgettes provenant du panier bio!

Somme toute, une référence fiable de recettes crues et testées où, je pense, que tout le monde y trouvera son compte et bénéficiera d’ajouter quelques recettes crues à son alimentation.  Un livre écrit par deux gars de chez nous qui ont une passion contagieuse pour la santé et la vie.  Merci!

Crudessence
Les éditions de l’Homme
34,95$

Membre du jury au concours Iron Chef 2011

Santropol Roulant m’a invité à faire partie du jury pour son concours Iron Chef qui aura lieu jeudi le 1er septembre de 17h à 22h dans ses jardins du campus de l’université McGill, juste à côté du Pavillon Burnside, 805 Sherbrooke Ouest.

Évidemment j’ai accepté, quel honneur.  YEAH!

Lors de l’événement, les équipes concurrentes (représentées par des restaurants locaux) auront 1 heure pour choisir des aliments frais des jardins du Santropol Roulant et, n’utilisant que des éléments de base, devront cuisiner un menu qui sera présenté devant jury. Lire la Suite