Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘repas des fêtes’

Salade festive pour traiteur éthique!

10 décembre déjà. Les fêtes approchent à grands pas.

Et si on réfléchissait un peu avant de mettre notre buffet sur la table…

Ça fait plusieurs années que je réfléchis à ce que je mets dans mon assiette. Mais en 2015, il est plus que temps d’élargir la réflexion aux autres, à l’assiette mondiale. Et si manger n’était plus un geste individuel mais collectif. Cette année, avec Saule et Lou à table, l’urgence d’agir se fait sentir, même si papa est fermier maraîcher et qu’il fournit à 200 familles paniers de légumes et fruits biologiques depuis 10 ans, et que maman cuisine des plats prêt-à-manger végétaliens pour plusieurs Montréalais soucieux de leur santé. Ça ne nous donne pas le droit d’arrêter de penser pour autant ! Lire la Suite

Publicités

Ceviche, tartare ou carpaccio de jeune chair de noix de coco

L’hiver au Québec, c’est plus souvent qu’autrement accessible et savoureux d’acheter des aliments tropicaux que locaux. Il n’y a pas que le côté gustatif, il y a aussi l’aspect psychologique.  En période de « froid polaire », comme Météomédia aime à le répéter depuis une semaine, le pomélo, l’orange, la lime, le citron, le pamplemousse, le curcuma et le gingembre frais, font du bien au moral! Et vraiment meilleur en hiver qu’en été. Les aliments du sud deviennent soudainement attirant histoire de mettre du soleil dans l’assiette. Ce qui  fait que je trompe mon fermier et sa chambre froide pour l’énergie tropical, le temps d’un plat… ou deux quand la grisaille et le « -150 » frappe à ma porte! Lire la Suite

Salade d’hiver

Bonne année 2014 lecteurs, lectrices!

C’est mon premier hiver à la campagne. Ai-je besoin de vous dire que ça clash avec la ville. J’ai l’impression de vivre dans un espèce de désert de glace alimentaire. Surtout à -25°C… La disponibilité des  produits frais et bio dans les petites épiceries du coin se résume à des pommes, des bananes, des avocats et des oranges, à Noël. Et j’exagère à peine.  Les produits bio sont quasiment absents et la fraîcheur n’a de frais que le frigo qui l’entrepose :(. Difficile l’hiver pour la fermière brute… Mais heureusement y’a la chambre froide du fermier où je peux aller piger. À cette période-ci, le vert y est absent mais les racines et le radicchio abondent encore. Lire la Suite

Pizza polenta aux champignons sauvages et oignons caramélisés

C’est Nathalie Rivard qui m’en avait parlé il y a quelques mois. Plenty, un livre de cuisine végétarienne du chef Yotam Ottolenghi. Tout en saveur et en simplicité. Mais le plus important, Ottolenghi a divisé son livre de la même manière qu’il pense et travaille lorsqu’il crée une recette, par ingrédient. Au centre de chaque plat, un aliment. Et un aliment qu’il affectionne particulièrement. On retrouve aussi des aliments dont le chef ne pourrait se passer, comme l’aubergine. Il lui dédie d’ailleurs tout un chapitre. Finalement, des ingrédients divisés par familles botaniques. Je me suis reconnue dans cette cuisine, cette manière de penser les plats. À chaque repas, un ingrédient à valoriser et c’est à partir de lui que tout le reste se dessine. Lire la Suite

Purée de pomme de terre au kale-cium sur viandé de crimini

Hello everyone ! Je sais. J’ai été totalement indisciplinée. Pas de billet depuis janvier. Ouf. Mais j’ai de bonnes raisons. J’ai plusieurs bouches à nourrir parce que brut prépare maintenant de petits plats à plusieurs chanceux qui ont décidé de « slaquer » la viande. Il y a eu aussi un super voyage de 3 semaines au Costa Rica ou j’ai pu entre autre, m’endormir et me réveiller aux cris du singe hurleur, cuisiner la jungle, méditer chez un ami au centre de retraite Alya à San Juanillo près de Nosara, observer l’océan pacifique et écouter ce qu’il avait à m’enseigner. J’ai fait une escale à Patcha Mama, que je vous recommande si vous passez par là. J’ai aussi rencontré Paolo et Ana, un couple passionné et hyper respectueux de la nature et de l’environnement, propriétaire de La Anita et producteur de cacao d’une qualité exceptionnelle. De retour à Montréal, j’ai préparer tout plein de bouchées pour un client qui voulait mettre en valeur ses pousses et verdures lors de la présentation de ses produits à une cinquantaine de chefs, pour terminer avec l’Expo manger santé et vivre vert. Lire la Suite